• +32 497 17 40 06
  • UNIQUEMENT SUR RENDEZ-VOUS
  • Rue Albert 1er, 39 - 6560 Erquelinnes (B)
  • L'identification électronique

    Une obligation et une sécurité

    Outre le fait que la nouvelle loi concernant les animaux domestiques précise que tout carnivore domestique de plus de 4 mois doit être identifié au moyen d’une puce électronique, elle est de toute façon obligatoire si vous désirez emmener votre furet dans un pays étranger. Par ailleurs, cette précaution vous permettra également de retrouver facilement votre compagnon en cas de perte ou de vol.

    La puce électronique

    Il s’agit d’un petit appareil qui est injecté sous la peau du furet et qui contient un numéro unique d’identification.

    Ce numéro peut être lu grâce à un lecteur électronique, qu’on appelle un transpondeur et que l’on retrouve chez les vétérinaires.

    Une banque de données (IDChips) enregistre ces numéros ainsi que les coordonnées concernant le furet, son propriétaire et son vétérinaire.

    Les avantages de la puce électronique

    Cette nouvelle méthode d’identification présente nombre d’avantages :

    • c’est rapide (possibilité de le faire lors d’une consultation),

    • c’est efficace (vos coordonnées et celles de votre animal peuvent être enregistrées rapidement dans le fichier national d’identification des animaux domestiques).

    • c’est indolore et se fait sans anesthésie.

    • c’est infalsifiable (alors qu’il suffisait de rajouter une barre pour transformer un P en R sur un tatouage par exemple).

    • c’est discret.

    • c’est fiable (alors qu’un tatouage peut s’effacer au bout de quelques années, le transpondeur lui, reste actif toute la durée de vie de l’animal).