Accueil

Chers amis,

Ce 30 juillet 2018 nous avons été contactés par le bureau de l’UBEA (Unité Bien Etre Animal) suite à une plainte que nous avions déposée en janvier 2018 concernant la maltraitance de furets.

Entretemps, n’ayant pas de nouvelles à propos de cette plainte, nous nous étions associés avec divers refuges en grève contre l’UBEA suite à une décision concernant la destination finale des animaux saisis du 13 mars 2018 à Saint Denis.

Pour le bien être des animaux, en particulier concernant le cas de maltraitance des furets, nous avons décidé de stopper la grève et d’un commun accord de retravailler avec le bureau de l’UBEA.

Nous nous retirons dès lors de la liste des refuges en grève.

Bien sûr, certains ne comprendrons pas notre démarche et penserons que nous avons retourné notre veste mais pour nous, il s’agit de notre combat concernant le bien être des furets.

En espérant, que vous comprendrez notre démarche. Notre priorité est et restera la protection et le bien être des furets !
Nous remercions le bureau de l’UBEA pour avoir pris en considération notre plainte et d’avoir réagit.

En espérant que les dossiers des futures plaintes de maltraitance soient traités plus rapidement.

Pour en revenir à cette saisie :

Nous avions été sur place en janvier 2018. Les furets

étaient dans un cagibi attenant à l’habitation et ce à

même la rue dans le noir complet. Les cages étaient exigües, faites maisons et rafistolées avec des grillages rouillés… Dans ce lieu, nous avons vu de la paille souillée depuis des lustres, sale et malodorante.

Ces furets étaient utilisés pour la reproduction, nourris avec des morceaux de jambon, de fromage, des graines….

Entretemps, les 2 furets ont eu 3 furetons nés en mai. Ils sont tous apeurés, sous alimentés.

La femelle ne pèse que 378 gr, le mâle 775gr et les furetons pèsent entre 195 gr et 215 gr pour des furetons de 3 mois !!

Voici une photo de l’endroit ou ils vivaient afin de vous rendre compte de l’état d’urgence concernant ces petits poilus.


 


Les grosses chaleurs arrivent… Prenez en compte ces quelques conseils de prévention.


LES GROSSES CHALEURS


La pension est valable pour toute l’année et pas uniquement lors des vacances d’été.

 

Publiée par Codys Ferret asbl sur Jeudi 15 mars 2018

Attention : les frais de port ne sont pas inclus.
Vous pouvez venir chercher votre hamac au refuge en prenant contact avec Pascal au +32 497 17 40 06


Les dons généreux pour nos fufus.

Nous avons reçu un superbe don anonyme !
La “petite” boîte contenait de nombreux bijoux : boucles d’oreilles, colliers et porte clés.. tous avec des bouilles de furets .
Faites vous plaisir, le montant de chaque bijou vendu sera reversé au refuge

Porte clé 2,50€

Collier 3€

Boucles d’oreilles 2,50€

Attention : les frais de port ne sont pas inclus.

Vous pouvez venir chercher votre ou vos bijoux au refuge en prenant contact avec Pascal au +32 497 17 40 06

 


Bérangère et son compagnon sont venus nous rendre une petite visite  et nous ont gentiment fait un don qui nous a permis d’acheter des croquettes (pour plus de 15 jours pour tous les pensionnaires du refuge) et ils nous ont donner également pleins de dodos, sacs de couchage, tunnels afin de pouvoir les utiliser pour les fufus du refuge ou encore pour vendre dans notre boutique afin de vous faire plaisir ou de faire plaisir à votre furet.

  • Le tunnel : 5€

Existe en gris-vert ou gris-bleu ou gris-rose

  • L’hamac cube : 5€

Existe en gris-vert ou gris-bleu ou gris-rose

  • Le sac de couchage : 5€

Existe en gris-vert ou gris-bleu ou gris-rose

  • L’igloo en plastique : 5€ 

Existe en vert ou bleu ou rose

Si vous êtes intéressé pour acheter un hamac, un igloo, vous pouvez nous envoyer un message privé, nous envoyer un email à codysferret@gmail.com  ou encore prendre contact avec nous par téléphone au +32 497 17 40 06.

N’oubliez pas de nous indiquer la couleur désirée et le nombre de pièces.

Attention : les frais de port ne sont pas inclus.

Encore un énorme merci à Bérangère et son compagnon.

 

Notre force, c’est vous ! 

Notre engagement, c’est grâce à vous ! 

Continuez de croire en nous !