Saisies – Plaintes

Janvier 2018, plainte déposée au bureau de l’UBEA

Nous avions été sur place en janvier 2018. Les furets

étaient dans un cagibi attenant à l’habitation et ce à

même la rue dans le noir complet. Les cages étaient exigües, faites maisons et rafistolées avec des grillages rouillés… Dans ce lieu, nous avons vu de la paille souillée depuis des lustres, sale et malodorante.

Ces furets étaient utilisés pour la reproduction, nourris avec des morceaux de jambon, de fromage, des graines….

Entretemps, les 2 furets ont eu 3 furetons nés en mai. Ils sont tous apeurés, sous alimentés.

La femelle ne pèse que 378 gr, le mâle 775gr et les furetons pèsent entre 195 gr et 215 gr pour des furetons de 3 mois !!

Voici une photo de l’endroit ou ils vivaient afin de vous rendre compte de l’état d’urgence concernant ces petits poilus.