La stérilisation

 

Si vous ne comptez pas vous lancer dans la reproduction de furets, il est judicieux de faire stériliser ou castrer le ou les vôtres.

cicatricekaya cicatrisation

  • de réduire l’odeur du furet, qui peut parfois être désagréable pour certaines personnes;
  • de rendre le mâle moins agressif avec ses congénères;
  • d’éviter l’aplasie médullaire souvent mortelle frappant les femelles qui ne sont pas destinées à la reproduction.

La stérilisation chirurgicale

 La stérilisation par acte chirurgical est pratiquée par le vétérinaire et s’effectue sous anesthésie générale. Elle ne peut avoir lieu que sur des furets d’au moins 6 mois :

  • le mâle est castré (ablation des testicules);
  • la femelle est stérilisée (ablation des organes génitaux) avant ou après les premières chaleurs.

Il faut cependant savoir que la stérilisation et la castration pratiquée par ablation des organes reproducteurs provoquent souvent des désordres hormonaux graves chez le furet, ce qui peut raccourcir son espérance de vie.

En effet, plusieurs études ont démontré une corrélation réelle entre la stérilisation chirurgicale et le développement de maladies surrénaliennes potentiellement mortelles pour votre protégé.

C’est pourquoi la stérilisation hormonale est de plus en plus souvent envisagée bien qu’elle soit plus onéreuse.

La stérilisation hormonaleimplant

La stérilisation par mise en place d’un implant hormonal de GnRH rendra stérile les furets en ne permettant plus les chaleurs de survenir chez la femelle et en annulant le rut chez le mâle durant deux à trois ans.

Elle présente l’avantage d’être sans effet sur la santé du furet.

implant

Comments are closed