La vaccination

 

Vaccins indispensables au furet

Les vaccins du furet ne sont pas forcément les mêmes que ceux du chien ou du chat, et le dosage est différent. Les vaccins les plus importants sont ceux qui agissent contre :

la maladie de Carré ;vaccin

  • la rage ;
  • la grippe ;
  • la leptospirose.

Les premières injections se réalisent à partir de 8 à 10 semaines, puis 1 mois plus tard et ensuite tous les ans.

La maladie de Carré

La vaccination contre la maladie de Carré est fortement recommandée, même si vous ne sortez pas avec votre furet.

En le vaccinant, vous le protéger de cette maladie mortelle !

Description

Il s’agit d’une maladie virale très contagieuse et souvent mortelle qui affecte les appareils respiratoires et gastro-intestinaux et le système nerveux.

La contamination se fait le plus souvent, par contact direct, de truffe à truffe et par voie orale ou respiratoire. Toutes les sécrétions et excrétions des animaux malades contiennent des particules virales.

L’automne et l’hiver sont les saisons les plus propices au développement de foyers épidémiques, de même que la concentration des animaux dans les élevages, les animaleries, les meutes, les expositions…

L’immunité naturelle d’un jeune animal pouvant disparaître avant qu’il soit vacciné, on réduit le risque d’exposition au virus en limitant les contacts avec des animaux inconnus tant que la série de vaccinations n’est pas achevée.

Symptômes

Toux, éternuements, écoulement nasal et oculaire, fièvre, signes de dépression, vomissements, diarrhée, manque d’appétit et convulsions.

Développement de la maladie

Il y a une période d’incubation de 3 à 7 jours, pendant laquelle l’animal ne présente aucune manifestation pathologique.

Après cette période, on observe une évolution généralement en trois phases :

  • – La phase invasive

Le virus qui a pénétré dans l’organisme, et s’est multiplié, se dissémine en 2 à 5 jours provoquant l’apparition d’une hyperthermie (40 à 41°C) avec une perte de l’appétit, un début

d’écoulement de liquide au niveau de la truffe et des yeux, et un abattement.

  • – La phase d’état

 Celle-ci est, en général, séparée de la phase précédente par une période de 24 à 48 heures, où la température redevient d’abord normale avant de remonter jusqu’à environ 40°C.

L’écoulement oculaire et nasal devient plus épais et jaunâtre, des éruptions de pustules peuvent apparaître dans les zones à peau fine (zone ventrale).

Suivant que le virus a envahi tel ou tel organe, les symptômes seront différents :

ils pourront être respiratoires (bronchite, pneumonie, toux…), digestifs (diarrhées, vomissements), catarrhaux (écoulements purulents), cutanés (durcissement des coussinets, de la truffe) ou nerveux (tremblements, paralysie…).

  • – La phase terminale

Quelques cas rares et bénins aboutissent à la guérison, mais souvent avec des séquelles nerveuses diverses, dentaires ou respiratoires. La convalescence est longue.

Schéma de vaccination

On opère une première vaccination (« primo vaccination ») suivie d’un rappel  un mois plus tard  puis de rappels annuels obligatoires.

 La rage

Si vous envisagez de passer les frontières, il vous faudra faire vacciner votre furet contre la rage, … la vaccination anti-rabique étant fortement conseillée si vous désirez emmener votre furet en vacances avec vous (en fonction des législations propres des pays) et obligatoire si vous souhaitez le faire garder dans un refuge ou une pension.

salud-gifDescription

 Il s’agit d’une maladie virale très contagieuse et souvent mortelle qui affecte le système nerveux. Elle se transmet le plus souvent par morsure mais peut également se développer suite à des contacts avec les muqueuses buccales ou oculaires.

Symptômes

Chez l’animal, on remarquera une ataxie généralisée (manque de coordination des mouvements), de l’hyperesthésie (forte sensibilité à la lumière), des douleurs cervicales, une hypersalivation marquée et parfois des convulsions des muscles faciaux.

Dans le cas des carnivores, un comportement anormalement agressif est fréquent, mais pas systématique. Dans ce cas, l’animal cherchera à mordre tout objet se situant à proximité de sa tête, et ne lâchera pas prise après morsure.

Schéma de vaccination

Le vaccin de la rage ne peut être fait avant les 3 mois du fureton sous peine d’être inactif. Veillez dès lors à vous y prendre à temps.

Votre vétérinaire pourra vous dire, par rapport au mode de vie de votre furet, si cette vaccination contre la rage est utile ou non.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comments are closed