Derniers pas avant adoption

mes fufus

 

Voici les dernières questions à vous poser pour adopter en toute sérénité:

  • Supporterez-vous le désordre qu’il fait ?
  • Ou qu’il casse des objets ? Même ceux auxquels vous tenez particulièrement ?
  • Aimerez-vous devoir chercher après vos clés, votre portefeuille, votre télécommande ? (Le furet adore voler et cacher tout ce qu’il trouve)
  • Accepterez-vous certains oublis à coté de la litière que votre furet pourrait faire?
  • Supporterez-vous son odeur particulière et la perte de certains de vos amis à cause de cela ?
  • Tenez-vous à vos plantes plus que tout ? (Son jeu favori : déterrer les plantes si celles-ci ne sont pas protégées)
  • Avez-vous les moyens financiers pour supporter les frais vétérinaires, les soins du furet étant coûteux ?
  • Avez-vous le temps de vous en occuper au minimum 2 heures par jour ?
  • Au début, accepteriez-vous les morsures du furet ?
  • Est-ce que vous aimeriez trouver des surprises dans vos chaussures, tels que des croquettes, des jouets, ses trophées ?

Si vous n’acceptez déjà pas un de ces points, vous n’êtes pas prêt pour adopter un furet.

Prenez le temps de la réflexion

reflechissez1Avant de vous lancer dans cette aventure et ne perdez pas de vue qu’il s’agit d’un engagement qui peut durer de 8 à 10 ans.

Un furet n’est pas un jouet que l’on met au rebut lorsqu’il ne plaît plus. Il demande beaucoup de soins et d‘attentions pour être sociable et équilibré. Si vous ne pouvez lui consacrer de 1 à 2 heures par jour, n’en prenez pas, évitez-lui d’être malheureux !

N’adoptez pas n’importe où

N’oublions pas que les antécédents d’un furet que vous avez acquis en animalerie ou sur le marché vous sont complètement inconnus. Bien des personnes se font arnaquer en achetant des furets qui tombent rapidement malades et finissent par mourir quelques jours après leur acquisition ou en achetant des furets agressifs ou mordeurs!

En adoptant un furet au refuge, non seulement vous lui donnez une seconde chance mais vous adoptez un furet en bonne santé, dont vous connaissez le dossier médical et qui est en ordre de soins vétérinaires!

Une erreur est toujours possible…

Si vous avez adopté un furet et que vous deviez par la suite l’abandonner, confiez le à un refuge spécialisé, à une association ou placez une annonce pour lui trouver une famille car un abandon en pleine nature le condamnerait à une mort certaine !

En effet, apprivoisé depuis fort longtemps, Il dépend des hommes pour se nourrir et  pour se loger car il a perdu son instinct de prédateur depuis des siècles. Seul dans la nature, il mourra de faim, de froid, attaqué par d’autres animaux ou écrasé par une voiture …

 

 

 

 

 

 

 

Comments are closed